Délicieux,  » Merveilleux « 

Le  » Merveilleux « , c’est la pâtisserie préférée de ma maman. Et comme hier soir on était invités chez elle, j’avais envie de lui faire plaisir et de tenter pour la première fois.
C’est quelque chose d’assez simple, pour peu qu’on maîtrise les meringues.
Voici donc une recette facile, peu couteuse qui fera des heureux hôtes !

IMG_722133

Ingrédients pour 6 :
3 Blanc d’oeufs
200gr de sucre en poudre
50ml de crème à fouetter ( 30% mg minimum )
50gr de mascarpone ( facultatif)
Sucre glace
Arôme vanille
Copeaux de chocolat ( ici j’en avais pas des classiques, j’ai remplacé avec ceux au chocolat blanc aromatisé à la fraise )

Commencez par préchauffer votre four à 90° pour les meringues.
Séparez les blancs des jaunes et faites les monter en neige bien ferme avec une pincée de sel et le sucre en poudre ( on ajoute entièrement de ce dernier quand les blancs  » moussent  » )
Il faut battre plusieurs minutes avant d’avoir une meringue bien ferme, avec des pics.
Munissez-vous de votre poche à douille avec une douille lisse et formez des disques d’environ 5cm de diamètre ( il faudra 3 disques par merveilleux donc faites-en 18, en variant légèrement la taille pour faire du plus grand au plus petit au moment du montage de chacune de vos pâtisseries ). Avec le reste de la meringue vous pouvez par exemple faire votre future déco : Des petits dômes, des bâtonnets fin … Pour ceci ou vos autres desserts.
Enfournez pour 2h à 90°.

Pour la crème fouettée, battez-la d’abord à vitesse basse pour l’aérer. Augmentez la vitesse après 30 secondes et ajoutez le sucre glace, ainsi que l’arôme ( selon vos goùts mais pensez bien que la meringue est déjà très sucrée ;-) ). Battez jusqu’à épaississement et rajoutez votre mascarpone qui va permettre une bonne tenue par la suite à votre crème. Réservez au frais jusqu’au montage.

Une fois vos meringues refroidies et votre crème bien froide, créez des étages avec vos disques avec entre chaque de la Chantilly. Recouvrez le tout et décorez.

IMG_7210
IMG_7204

Biscuits de Fêtes – Sablés vanillés

Étant plutôt inspirée ces derniers temps, je vous propose aujourd’hui une recette super simple de sablés à la Vanille.
J’en ai profité pour les  » emporte-piècer  » sous le thème de Noël, celui-ci s’approchant petit à petit.
A décliner donc, selon vos envies du moment.

IMG_6964-1 copieIMG_6968 copie

Ingrédients :

150gr de sucre
50gr de cassonade ( sucre roux )
200gr de beurre
1 sachet de sucre vanillé
1 œuf légèrement battu
200gr de farine + pour soupoudrer

Préchauffez le four à 190°. Mélangez le beurre pommade et les sucre ensemble à l’aide d’une Maryse ( spatule souple en silicone pour la part ).
Ajoutez l’œuf et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène avant d’ajouter petit à petit la farine.
Pour avoir plus facile, terminez en malaxant avec vos mains.
Formez une boule et mettez-la au réfrigérateur pour 1 heure minimum.
Sortez votre pâte, et étalez-la sur un pad en silicone. Faites vos découpes avec le ou les emporte-pièce(s) de votre choix et enfournez pour 15 à 20 minutes selon la taille et surtout l’épaisseur de vos biscuits.

  IMG_6964-1 copie   IMG_6966   IMG_6953 copie

IMG_6974

IMG_6971

Mes petits feuilletés d’Automne

Les recettes salées sont assez rares sur le blog mais je pense y remédier. J’aime autant cuisiner le salé que le sucré et je pense vous partager un peu plus de mes recettes.
Je vous propose aujourd’hui un petit feuilleté salé fourré au fromage, lardons et champignons de Paris. Le chausson idéal pour vos déjeuners, vos dîners ou pour servir en entrée si vous recevez chez vous.

20131124-224144.jpg

Ps : c’est le premier article que je poste avec mon iPhone et après une mauvaise manipulation qui avait supprimé tout le texte j’ai recommencé en abrégeant …

Gâteau de Fêtes : Layer Cake

Les Fêtes approchent à grands pas, et on pense déjà un peu tous au menu que l’on va préparer pour ses invités.
J’ai décidé de tester ( et d’approuver )le layer cake aux déclinaisons de rose, recouvert d’une crème onctueuse à la vanille.

IMG_6898

Ingrédients pour la génoise ( ma recette classique, je l’utilise tout le temps ) pour 4 gâteaux de 18cm de diamètre :
150gr de farine
150gr de sucre semoule
6 oeufs
1 pincée de sel
Colorants au choix

Ingrédients pour la crème onctueuse à la vanille :
480ml de lait
6 C.S de farine
450gr de beurre
250gr de sucre glace ( en poudre )
Extrait de vanille liquide

On va d’abord commencer par préparer le gâteau ( qui doit refroidir avant d’être garni ). Préchauffez le four à 190°. Séparez les blancs des jaunes et montez-les avec la pincée de sel. On y rajoutera 75gr de sucre quand ils commencent à mousser. Pendant ce temps, il faut battre les jaunes avec le reste du sucre ( les autres 75gr ) jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne comme mousseux. Une fois les blancs bien fermes, on en prélève 1/3 que l’on bats doucement dans les jaunes pour liquéfier un peu le mélange. On y incorpore ensuite la farine ( toujours doucement de façon à garder un mélange onctueux ). Mettez le reste des blancs et mélangez doucement à la spatule en soulevant la masse pour incorporer les blancs sans les casser. Une fois la préparation homogène on la sépare en deux et on colore au choix.
On prends 2 moules de même diamètre ( préalablement chemisé de beurre et de farine ) et on enfourne pour 20 minutes.

Pendant que les gâteaux cuisent, commencez à préparer le glaçage en mettant le lait dans une casserole avec la farine. Mélangez de manière à ne pas avoir de grumeaux. Sur un feu moyen, mélangez constamment jusqu’à ce que le mélange s’épaississe. Il va devenir onctueux après environ 10 minutes.
Une fois prêt, versez la préparation dans le bol du robot et battez au  » K » ( avec la feuille ) environs 10-15 minutes jusqu’à ce que le mélange refroidisse à température ambiante.
Pour ne pas perdre de temps, coupez vos gâteaux en deux part égales chacun afin d’avoir 4 morceaux pour la construction du layer cake.
Une fois le mélange lait-farine refroidit, versez-le dans un petit saladier le temps de finir la préparation.
Dans le bol de votre robot, toujours avec le « K », versez le beurre coupé en morceaux et battez pour le rendre crémeux. Incorporez-y le sucre en 3 fois en battant à vitesse lente ( au risque d’en avoir partout ). Dès que le mélange est homogène, versez cuillère après cuillère de votre première préparation lait-farine puis, battez le tout quelques minutes. Aromatisez de quelques gouttes de vanille.

Assemblez vos gâteaux en mettant les couleurs en  » quinconce  » pour un joli effet à la découpe en assemblant à chaque fois avec votre glaçage. Recouvrez-le tout et décorez selon vos goûts.

IMG_6861
IMG_6889
IMG_6881

Le réconfort des Muffins Chocolat ! Badmood#

Coucou les Cookinautes,
Aujourd’hui il pleut ( encore ), le moral dans les chaussettes et il est presque temps d’aller travailler…
Pour me réconforter, je vous ai concocté une petite recette express ( soyons honnête, je me réconforte surtout moi avec le chocolat ).
Voici voilà la recette express pour vos Muffins au chocolat à emporter au travail ( comme moi ) ou à savourer à la maison avec un bon chocolat chaud.
IMG_6619

Ingrédients :
80gr de chocolat noir
40gr de farine
40fr de beurre
20gr de sucre
2 oeufs
1/2 C.c de levure chimique

Commencez par préchauffer votre four à 180°.
Battez les œufs ( entiers ) et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux.
Faites fondre le chocolat au micro-onde avec le beurre ( Perso je commence par le chocolat tout seul puis finis avec le beurre environ à la moitié de la fonte car le beurre va plus vite que le chocolat… ). Ajoutez le mélange chocolat/beurre au premier en continuant à battre à vitesse moyenne.
Ajoutez la farine en même temps que la levure et mélangez quelques minutes afin de bien les incorporer.
Préparez vos petites caissettes dans un moule ( Je n’utilise pas un moule silicone, c’est plus compliqué à manipuler ) et enfournez 18 à 20 minutes.
Alors, rapide et efficace, non ?

Petite anecdote : Ma balance m’a lâché au milieu de mes pesées…j’ai dû faire à l’œil pour le beurre et la farine.. Mauvaise journée, bonjour !

                                          579054_10201855509447947_936532401_n

Mini gâteau de Savoie à la clémentine

Je lisais mon magasine Prima et je suis tombée sur une recette de Mercotte.
Une recette du gâteau de Savoie. Ça m’a donné envie de la partager avec vous… sauf que je l’ai faite de saison, aromatisée à la clémentine.
Saveurs automnales, nous voilà !

IMG_6357

Ingrédients pour le mini-moule ( Environs 4 personnes )
2 oeufs
20gr de farine
20gr de fécule de maïs
45gr de sucre
1 clémentine
Une pincée de sel

Commencez comme d’habitude par préchauffer votre four à 200°. Clarifiez* les œufs et réservez les jaunes.
Tranchez la clémentine en 2 et pressez-la ( personnellement je l’ai fait à la main ) dans le plat avec les jaunes.
Battez les blancs en neige ( au robot ou au batteur électrique ) en ajoutant en 3 fois le sucre dès que le blanc mousse. Dès que les blancs sont fermes ( et qu’ils forment un bec d’oiseau ) ajoutez les jaunes et battez quelques secondes afin de ré-obtenir un mélange blanc.
Tamisez la moitié de la farine et de la fécule dans le mélange puis terminez avec la deuxième moitié en mélangeant délicatement à la spatule.
Chemisez** votre moule et versez la pâte.
Il vous faudra diminuer le four à 180° pour les 30 minutes de cuisson.

* Clarifier : Séparer les blancs des jaunes
** Chemiser : Beurrer et farine le moule pour éviter que ça colle au démoulage.
IMG_6356   IMG_6354    IMG_6360
IMG_6359

IMG_6363

Biscuits fondants à tremper dans le chocolat – L’heure du Goûter #1

L’heure du goûter approche à grand pas, il pleut ( en tout cas chez moi ) et un froid de canard … Rien de tel que de se réconforter avec des biscuits maison.
Faciles, vite-faits, gourmands.. ça ne manquera pas de faire fondre votre famille ! 1, 2, 3.. Turbo, il est bientôt 16h !

cooking1 copie

Ingrédients pour 20 biscuits :
175gr de beurre
25gr de Maizena ( ou de la fécule de Maïs )
150gr de beurre
40gr de sucre glace
Un sachet de sucre vanillé

Du chocolat de couverture à faire fondre

Préchauffez votre four à 180°.
Commencez par faire ramollir le beurre au micro-onde. Mélangez-le avec le sucre glace jusqu’à obtenir un mélange blanchi puis ajoutez le sucre vanillé.
Tamisez la farine et la fécule de maïs dans le mélange et battez le tout.
Sur des plaques préalablement chemisées de papier sulfurisé, formez à l’aide d’une poche à douille des  » bâtonnets  » de pâte ( plus facile pour tremper par la suite )  et enfournez pour 15 minutes.

Je vous l’avais dit … Simple, rapide, efficace ! Bonne dégustation !

                    IMG_6341   IMG_6342   IMG_6347     IMG_6329

Macarons : Recette, technique et conseils

Chers lecteurs & lectrices,

Ce soir, j’engage un sujet qui va en intéresser plus d’un. Le macaron !
Il est au centre de toutes les convoitises culinaires sucrées et salées, et au centre de mon intention dans cet article.
Je vais vous dévoiler mes recettes, mes secrets de réussite et mes conseils anti-ratage.
J’ai testé environ 5 recettes, plusieurs techniques, plusieurs livres. Certaines ont marché une fois mais pas deux, celle que je vous file à réussi à chaque fois ! C’est une plaisir énorme de les faire avec la quasi-certitude qu’ils seront réussis…

                        

Ingrédients pour les sucrés:
100gr de poudre d’amande
100gr de sucre glace
2x 37gr de blancs d’œufs
100gr de sucre semoule
20 ml d’eau
Colorant au choix

Conseils pour les ingrédients :
Comme pour chaque recette que ce soit en pâtisserie ou autre, la qualité des ingrédients à son importance mais cela à encore plus de sens dans la réalisation des macarons.

– La poudre d’amande doit être obligatoirement très fine, c’est le point principal à retenir pour cet aliment.
– Les blancs d’œufs, personnellement j’utilise le  » Coco vite  » ( Blanc d’œufs liquide en berlingot ). Sinon, des blancs séparés préalablement des jaunes quelques jours à l’avance et conservés au frigo. Vous aurez toujours plus de certitude de réussite qu’avec des blancs frais et séparés minutes.
– Les sucres semoule et glace n’ont pas besoin d’être spéciaux, ou d’une marque particulière.
– Pour le colorant, j’opte pour celui en poudre. Il en faut très peu, c’est un peu plus cher mais ça à une forte coloration avec peu de matière, je trouve ça bien et sur la vision à long terme, ce sera le plus intéressant. On en trouve de plus en plus facilement, ainsi que sur internet dans les sites spécialisés. Je ferai prochainement une liste de bonnes adresses pour vos commandes sur le net.

Conseils pour les accessoires nécessaires à la réalisation des macarons :
– Une balance est impérative pour vos macarons. Les recettes sont précises et au gramme près. On ne peut pas se permettre des  » à peu près  » pour ce type de recette.
– Un mixer qui vous permettra de réaliser un  » tant pour tant  » bien fin ( sucre glace et poudre d’amandes ), ou un tamis pour réussir à tamiser le mélange pour le rendre plus fin. Après avoir essayer plusieurs fois avec le tamis, je me suis rendue compte qu’il n’y a rien de tel que le robot mixer pour avoir le mélange idéal.
– Un four, que vous maitrisez pour un temps de cuisson respecté.
– Une taque de cuisson, un poêlon et une sonde à sucre ( thermomètre à confiserie )
– Une plaque de cuisson et une autre plaque ( style  » lèche-frite », fourni avec votre four normalement ).
– Une feuille de cuisson silicone ou en papier sulfurisé pour tapisser la plaque de cuisson.
– Un robot de cuisine ou un fouet électrique. J’utilise le robot, qui permet de monter les blancs puis de laisser tourner pour refroidir la meringue pendant qu’on prépare d’autres choses. Mais sinon, le fouet traditionnel est tout à fait convenable !
– Une Maryse ou spatule en silicone qui va vous permettre de « macaronner » la préparation ( c’est à dire incorporer correctement la meringue au reste du mélange, l’étape cruciale pour la réussite de vos macarons ! )
– Une poche à douille et une douille lisse.

Réalisation des macarons :
Commencez tout d’abord par préchauffez votre four à 150°. Ni plus, ni moins. Au fur et à mesure de la recette il faut respecter chaque étape pour que ça fonctionne. Mettez-y votre lèche-frite ( ou une autre plaque de cuisson ) à l’envers dans le four.
Réalisez le tant-pour-tant en mixant au robot, comme moi, ou alors en tamisant, le sucre glace et la poudre d’amandes. Si vous le faites au robot, 30 secondes suffisent ( l’amande se transforme rapidement en huile, il ne faut donc pas la laisser trop longtemps dans le robot mixer ). Ce tant-pour-tant est la base de votre préparation.
Dans un poêlon, faites chauffez sucre semoule et eau sans mélanger. Le sirop doit atteindre 118° pour être utilisé dans la meringue italienne. La facilité du robot ménager entre en jeu ici, puisque pendant que le sirop se met à température, 1x 37gr de blancs d’œufs doivent être montés en neige ferme ( mais pas grumeleux ). Dès que les blancs sont faits et que le sirop est à 118° ( l’idéal c’est que ce soit au même moment ou presque ), incorporez très doucement le sirop à la meringue à vitesse moyenne et une fois tout le sirop incorporez, battez à pleine vitesse jusqu’à refroidir la meringue italienne pour qu’elle soit à peine plus chaude que votre doigt. Ajoutez votre colorant au choix pendant les derniers battements nécessaires au refroidissement de la meringue.
Versez le reste des blancs ( 37gr ) dans la meringue et battre quelques secondes sans faire monter ces derniers blancs. Il faut juste que ce soit homogène. Si vous travaillez au robot, enlevez le fouet et mettez le  » K « . Ce sera la robot qui s’occupera du macaronnage. Mettez le mélange de tant-pour-tant et battez à vitesse moyenne 2-3 minutes. Si vous travaillez avec un fouet électrique, utilisez votre Maryse (  spatule en silicone ) pour macaronner en effectuant un mouvement qui  » soulève  » la masse assez délicatement.
Dans les 2 cas, finissez le travail à la Maryse pour avoir quelque chose de vraiment homogène.
Préparez votre poche à douille avec votre douille lisse ( pas trop petite ), mettez-y de la préparation et dressez de petits dômes sur votre papier sulfurisé ou sur votre tapis silicone qui auront été mis à l’avance sur votre plaque de cuisson. Je rappelle que le lèche-frite ou l’autre plaque mise à l’envers à déjà été mise au four pendant qu’on le préchauffait. Essayez d’être totalement perpendiculaire pour dressez vos coques, afin qu’elles soient ronde et lisse. Je n’utilise pas la technique du  » croûtage  » que beaucoup conseillent. Il est préférable de cuire plaque par plaque au four, il y a toujours des petits soucis si il y a plusieurs plaques au four. Ne dressez pas à l’avance des coques si vous ne les mettez pas au four directement, laissez la préparation dans la poche à douille retournée à l’envers dans un récipient ( pour éviter que le mélange coule ).
Enfournez pour 15 minutes ( macarons moyen, de taille normale comme dans le commerce ).
Laissez séchez les coques sur une grille avant de les utiliser.

J’espère que j’ai été claire, je vous proposerai plusieurs goûts pour les ganaches.
Bon amusement !

               IMG_1175 

La Saint-Valentin, une fête chocolatée !

L’amour, le bonheur, le plaisir… tout ça, c’est un peu ce qu’on ressent avec une barre de chocolat. Bon, bien sur il n’y a pas que ça mais tout de même. Ma vision de l’Amour et du chocolat étant étroitement liée, pour la Saint-Valentin, je réalise ( encore une fois ) mes moelleux au chocolat.
En réalité, j’avais initié la recette le 14 février 2012 ( et refaite à plusieurs reprises depuis cette date ), mais en bonne amoureuse, je la ressort en toute simplicité cette année.
La recette me vient d’un livre de cuisine que mon papa m’avait prêté, rien n’a été changé et jamais je n’y toucherai. C’est un diamant brut qu’il faut laisser….brut.

Ingrédients :
100gr de chocolat de couverture
2 oeufs
37gr de farine
75gr de beurre
75gr de sucre

La réalisation est très rapide, mais se fait un peu en avance ( du moins c’est ce que je conseille ! )
Faites fondre au bain-marie ou au micro-ondes ( comme moi ) beurre et chocolat cassé en morceaux.
Attention à ne pas faire  » cuire  » ceux-ci…
Ajoutez à ceux-ci le sucre, battez. Dans un petit bol à part, il faut légèrement battre les œufs à la fourchette. Ajoutez-les au mélange et battez de nouveau.
Incorporez la farine en pluie afin pour éviter les grumeaux.

La préparation est déjà terminée ( montre en main ça vous à prit 5 minutes tout au plus… vous comprendrez que vous allez refaire cette recette plusieurs fois ! ). Versez dans votre moule ou dans vos ramequins la pâte au 3/4 environ car elle montera à la cuisson et formera un joli dôme au cœur coulant. Personnellement, je glisse au centre un tout petit morceau de chocolat pour le côté encore plus gourmand/fondant, mais je ne le fais pas à chaque fois, ou alors j’alterne avec un cœur de framboise ( framboise surgelée c’est l’idéal ).
Mettez vos moules au frigo pour minimum 1h le temps que la préparation redurcisse ( c’est aussi ce qui donnera la réussite de l’effet crousti-fondant ). Moi je fais en sorte que ça soit faire plusieurs heures à l’avance, voir un jour avant.
La cuisson est elle aussi très rapide, et se fait au moment de la dégustation. Préchauffez votre four sur 210° et enfournez pour 12 minutes ( C’est impératif de respecter température et durée de cuisson ! ). Sortez du four, laissez posé 5 minutes et démoulez doucement pour de pas éclater votre fondant. Servez encore chaud avec du sucre glace, un coulis de fruits rouge, une crème anglaise, une boule de glace vanille….

Bon appétit !

Laura pour Cooking’You

Gâteau au chocolat fondant

Un délicieux gâteau au chocolat ? Pas si simple que ça… Les trop sec-trop gros-trop tout et souvent pas assez chocolaté, c’est fini. J’avais beaucoup trop envie de mordre un bout d’un gâteau fondant qui reste légèrement croustillant sur son contour. C’est une réussite ! Première fois que je fais cette recette qui vient du livre  » Gâteau  » de marabout. Puisque c’était une première, rien n’a été modifier à cette recette si ce n’est une léger changement dans la proportion du chocolat.

IMG_4250

Ingrédients :
100 gr de beurre
160gr de chocolat ( contre 200gr dans le livre )
50gr de farine
3 oeufs
30gr de cassonade
35gr de sucre semoule ( le livre proposait 75gr de cassonade et pas de sucre blanc )
1 CàS de crème fraîche liquide
Un peu de levure chimique

Dans un premier temps, séparez les blancs des jaunes et montez-les en neige avec une pincée de sel.
Dans une casserole, faites fondre le beurre. Une fois fondu, rajoutez le chocolat et mélangez régulièrement. Insérez les sucres – les jaunes – la farine et finissez avec une cuillère de crème ( Technique que je ne connaissais pas pour faire un gâteau, je dirai même que j’étais à 2 doigts de tout jeter car ça avait un aspect très bizarre mais c’est normal, il faut battre relativement fort pour avoir une homogénéité entre les ingrédients ) . Hors du feu, incorporez délicatement les blancs au mélange. Versez la pâte dans un moule ( perso c’était un circulaire de taille moyenne ) beurré et mettez au four à 190° pendant 25 minutes. Il faut le laisser complétement refroidir sur une grille avant de le déguster, c’est 100x meilleur ! :)